images/tourisme/articles/sejourner/a-decouvrir/Le-Patrimoine.jpg
Réserver
Agenda
  • thermalisme-jonzac-old.jpg
  • reserve-papillons.jpg
  • tournesol-haute-saintonge-old.jpg
  • maison-de-la-foret.jpg
  • tour-beaumont.jpg
  • chateau-montguyon.jpg
  • vigne-haute-saintonge.jpg
  • vigne-haute-saintonge-old.jpg
  • tournesol-haute-saintonge.jpg
  • antilles-jonzac.jpg
  • saintongeais-old.jpg
  • champs-haute-saintonge-old.jpg
  • saintongeais.jpg
  • carrelet-vitrezay.jpg
  • antilles-jonzac-old.jpg
  • chateau-montguyon-old.jpg
  • carrelet-vitrezay-old.jpg
  • thermalisme-jonzac.jpg
  • tourisme-haute-saintonge-old.jpg
  • tourisme-haute-saintonge.jpg
Portail de l'église de Chadenac, surnommé "La Marquise de Saintonge"
Patrimoine culturel et bâti

Le patrimoine en Haute-Saintonge est varié : des belles fermes saintongeaises aux maisons à pans de bois, la diversité ne manque pas, à l’image de son paysage. Mais il est un élément commun à l’ensemble du territoire, l’art roman.
Chaque village possède son église, nichée au cœur des maisons sur lesquelles elle semble veiller. De destructions en reconstructions, d’agrandissements en restaurations, elles nous sont parvenues jusqu’au XXIème siècle, plus belles de leur histoire. Nous rappelant parfois, par les marques de pierre, que cette terre paisible de Haute-Saintonge a été mise à mal par les guerres et les conflits et qu’elles sont alors devenues refuges.
Érigées par des artisans anonymes, décorées par des artistes inconnus, elles gardent jalousement leurs secrets.

Le patrimoine de pays :
Constitué de constructions souvent modestes, parfois remarquables, mais toujours de charme, le patrimoine de pays offre aux regards attentifs un témoignage sur la vie quotidienne et le savoir-faire des anciens…
Ce qui constitue l’attrait d’une région, c’est la manière de construire, les matériaux employés respectant les traditions anciennes lorsqu’il s’agit de patrimoine de pays.
Puits, fontaines, lavoirs, moulins à eau et à vent, ponts, halles, fours à pain, de potiers, de tuiliers, maisons à pans de bois et torchis, pigeonniers, dépendances des maisons, petites cabanes, chapelles, musées des métiers anciens, tout cela compose des itinéraires au cours desquels vous allez vous familiariser avec la Haute-Saintonge.

Un emblématique porche d'entrée d'une ferme carrée saintongeaise

Le patrimoine civil :
La Haute-Saintonge compte presque autant de châteaux, manoirs et logis que d’églises. On l’ignore trop souvent, car nombre d’entre eux sont cachés, blottis dans un bois ou dans un repli de terrain et très souvent ce sont des propriétés privées. Ils témoignent d’un passé riche et de la situation frontalière de la Haute-Saintonge avec l’Aquitaine, pendant la guerre de Cent Ans et les guerres de Religion.
Une légende raconte que Dieu avait ordonné à Saint-Pierre de disposer les châteaux en France. Il en avait un plein sac. Il posa d’abord les châteaux autour de Paris, les châteaux de la Loire, les manoirs bretons... à la fin de la journée, il était épuisé, mais il en restait un plein fond de sac, alors il déversa le tout sur la Saintonge.

Le patrimoine archéologique :
À travers de nombreuses études, il apparaît clairement que la présence humaine est fort ancienne en Haute-Saintonge, remontant au Paléolithique inférieur, et qu’elle est d’envergure. En effet, l’abondance des vestiges mis au jour prouve l’importance de cette implantation humaine largement favorisée, semble-t-il, par des caractères naturels attractifs et une richesse du sous-sol.
Région de basses terres légèrement ondulées, la Haute-Saintonge offre des terrains calcaires riches en grottes et abris et un important réseau hydrographique, avec la Seugne, mais aussi les innombrables rivières et ruisseaux qui serpentent au fond des petites vallées. Ces éléments ont fait de la Haute-Saintonge un endroit privilégié pour l’habitat de l’homme préhistorique, ce qui explique les nombreux vestiges remontant aux époques lointaines de la Préhistoire.
Conquise par Jules César en -58/50, la Gaule est maintenue sous l’autorité romaine jusqu’au milieu du Vème siècle après Jésus-Christ. La Paix Romaine va donner naissance à la civilisation gallo-romaine. Celle-ci se traduit par la mise en place d’un réseau routier renforcé, reliant les anciennes villes aux nouvelles agglomérations, irriguant l’ensemble du territoire et notamment les villae, véritables domaines d’exploitations ruraux.  à Jonzac, l’un de ces établissements est fouillé depuis 2003, sous l’égide du Service d’archéologie départementale, et permet de comprendre la vie quotidienne à la campagne ainsi que l’activité économique qui en découle grâce aux productions agricoles et viticoles. Peu à peu, l’architecture romaine remplace les constructions de terre et de bois. Dans notre département, les voies principales traversent Saintes ( Mediolanum santonum).
Au Moyen-Âge, la Haute-Saintonge fait partie intégrante de la Saintonge. De nombreux vestiges et plus particulièrement des cimetières mérovingiens ont été mis au jour sur l’ensemble du territoire.
Tour Carrée du château de Montendre
Moulin de la Croix à St-Thomas-de-Conac
Ruelle médiévale à Jonzac
Idées de sorties : Les Journées Européennes du Patrimoine
JEP 2017 c MC Atelier 25


Vous cherchez un lieu en particulier ?

our découvrir le patrimoine culturel de la Haute-Saintonge :

Consultez vos dossiers patrimoine sur le site de la Communauté de Commune : cliquez ici


Vous visitez la Haute-Saintonge ?
Pour toutes les visites et lieux incontournables, les Bureaux d'Information Touristique vous renseignent :
fondCarteHauteSaintonge

FaLang translation system by Faboba

A découvrir également en Haute-Saintonge